La réalisation du cidre

Comment faire du cidre de glace ?

Le cidre de glace est un produit spécifiquement québécois. C’est une boisson ayant vu le jour dans les années 90 et qui est spécialement inspirée du vin de glace. Il s'agit donc d'un produit qui a su se tailler une place de choix sur le territoire province québécois. Le cidre de glace est maintenant un produit qui est exporté dans plusieurs pays du monde. Voici quelques procédés et astuces qui pourront vous aider dans la fabrication de votre cidre de glace.

Les différentes étapes de fabrication du cidre de glace

Il existe de nombreuses façons de fabrication du cidre de glace, mais les différentes procédures ont de nombreuses similitudes. D'abord, il faut cueillir votre pomme en automne. Placez-la ensuite dans les cageots à l’extérieur où se trouve une température de froid naturel pendant plusieurs mois pour ainsi lui permettre une séparation entre le nectar et la glace. Ramassez ensuite les bonnes pommes afin d’obtenir un bon jus. Pour une bonne fabrication d’un cidre équilibré, il vous faudra donc une variété de pommes telles que les pommes douces, les pommes acides et aussi des pommes amères ou astringentes. Pour commencer la préparation de votre cidre, vous devriez procéder étape par étape.

Le lavage et broyage des pommes

Quelle que soit la méthode que vous voulez utiliser pour broyer vos pommes, la première chose à faire est de les laver après avoir effectué un dernier tri qui vous aura permis de vous débarrasser des fruits pourris. Mettez ensuite vos pommes broyées dans des bacs refermables afin d’éviter qu’elles s'oxydent.

Le pressage

Après le broyage, il faut passer à l’étape du pressage. C'est l’étape où il faut mettre les pommes broyées en couche de 6 à 8 cm tout en les couvrant avec des filtres circulaires jusqu’à l'alternance du haut du pressoir. Vous devez alors presser deux fois votre pomme broyée pour recueillir tout le jus qu'elle contient. Mettez ensuite votre jus de pomme encore frais dans une cuve de fermentation afin de garder sa saveur.

Le soutirage

Le soutirage est l’étape où il faut prélever du jus clair afin de le transvaser dans un fût. Vous devez vous assurer donc qu’il n'y a pas de résidus d'air entre le couvercle du fût et le jus. Complétez ensuite de l’eau si vous n'avez pas assez de cidre. À cette étape, il vous faudra faire preuve de prudence et d'attention. En effet, il vous faudra surveiller tous les jours ou tous les deux à trois jours les moins mordus, tout en les goûtant. Il est aussi possible de calmer la fermentation du jus de cidre et d'obtenir un cidre équilibré et doux tout en soutirant une deuxième fois les échanges gazeux dans l’intervalle de plusieurs semaines. La dernière étape de la fabrication du cidre de glace est sa mise en bouteille.

La mise en bouteilles

Après une période de 9 à 12 semaines, vous pouvez enfin mettre en bouteilles votre jus de cidre de glace. Au moment de la mise en bouteille, vous devez laisser environ 2 et 3 cm entre le bouchon et le liquide afin d’éviter que la pression saute celle-ci. Comme il a été dit précédemment, chaque famille possède son secret de fabrication du cidre de glace, mais voilà donc quelques-unes des procédures les plus populaires et simples pour préparer votre cidre de glace.

En dehors de cette méthode classique de fabrication du cidre de glace, il existe également d'autres méthodes qui marchent.

Les autres procédures de la fabrication du cidre en Québec

En dehors des méthodes classiques de la fabrication du cidre de la glace, la cryoextraction et la cryocentration sont aussi deux méthodes traditionnelles de fabrication de cette boisson.

Avec la méthode de cryoextraction, il vous faudra laisser les pommes sur les arbres de manière qu’elles gèlent pendant l’hiver. Ces pommes seront ensuite séchées par le vent, le soleil ou le froid. Ensuite, pendant le temps de l’hiver, procédez à leurs récoltes quand vous verrez que la température a diminué et se situe entre -8 °C et -15 °C. Procédez après au pressage de vos pommes gelées. Fermentez donc le jus extrait à base de celle-ci grâce à la température et de la levure durant huit mois environ. Vous devez retenir que pour produire une grande quantité de cidre de glace, plusieurs kilos de pommes s’avèrent nécessaires.

En dehors de la méthode de la cryoextraction, il y a également la méthode de la cryocentraction. Avec celle-ci, vous devez juste presser les pommes avant qu’elles gèlent. De plus, vous laissez le jus issu du pressage dehors afin qu’il gèle durant un bon moment avant de commencer sa préparation promptement dite. La cryocentration est une méthode qui a été utilisée plusieurs fois par les producteurs du cidre parce qu’elle est la plus simple à utiliser. Aussi, la saveur de la pomme qui en découle est plus forte et pure.

Voilà ! Vous savez désormais comment fabriquer votre cidre de glace même chez vous. Si le processus vous semble trop complexe, vous pouvez toujours demander de l'aide.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *